La toile des RH

Les frontières de l’entreprise

La vidéo du talk de Fadhila Brahimi lors du TedxCasablanca où elle expérimente le thème des frontières m’a inspiré pour écrire sur celles de l’entreprise.

TedxCasablanca 2011 : Fadhila Brahimi – « Il n’y a plus de frontières »

  • Les frontières comme une définition

L’entreprise aussi, a de nombreuses frontières. Ce sont au départ, toutes les caractéristiques qui la définisse : son identité, ses valeurs, ses collaborateurs, ses produits. Tous les éléments qui délimitent son image, comme sa marque employeur, son marché, sa clientèle et son chiffre d’affaires. Les frontières ne servent pas seulement à séparer mais aussi à délimiter, définir, identifier.

  • Les RH 2.0 font reculer les frontières de l’entreprise

A ce titre, l’entreprise 2.0 n’est elle pas justement entrain de déplacer les frontières ? Proposer un nouveau modèle de pensées où finalement l’humain est remis au cœur de l’organisation. Une fonction RH 2.0 en charge du Réseau Social de l’entreprise, de ses Relations Humaines et de son talent collectif. L’humain pas seulement comme une ressource mais une richesse. Une entreprise, comme une « communauté de destins » où chacun tire sa satisfaction de la réciprocité avec autrui.

Faire reculer les frontières, c’est aussi accroître la synergie entre les services, par le management en mode projet. Diminuer la lourdeur de son système hiérarchique, et de son fonctionnement. Le but étant de rassembler direction, collaborateurs et services autour d’un objectif commun plutôt que d’être chacun dans la défense de ses propres intérêts.

  • La communication comme une passerelle

La communication se modifie aussi, devient plus directe et moins officielle. Cela se vérifie dans le recrutement 2.0. Désormais le recruteur comme le candidat sont à égalité. Ils peuvent échanger de manière informelle via les médias sociaux, faire connaissance. Le candidat a maintenant suffisamment d’informations sur l’entreprise, ses salariés et son mode de fonctionnement pour non seulement proposer ses services, mais aussi s’interroger sur ce que lui propose l’entreprise à travers ce qu’il perçoit de sa marque employeur. Idem pour l’entreprise qui peut faire un choix non seulement par le CV et la lettre de motivation, mais aussi par tout ce qui définit la personne, son identité numérique. Autre changement dans la relation clientèle : l’entreprise qui tweet pour répondre aux questions de ses prospects et réclamations de ses clients.

Une autre frontière est entrain de tomber, renforcée par l’usage des médias sociaux : la distinction entre personnel et professionnel qui devient difficile. Certaines entreprises ont décidé de renforcer les barrières en interdisant l’utilisation des médias sociaux au sein de l’entreprise. D’autres ont compris qu’on n’arrêterait pas le progrès, que les médias sociaux sont dans l’air du temps et que notre vie personnelle enrichit notre vie professionnelle. Autant s’en servir à bon escient et faire des ses collaborateurs des ambassadeurs de la marque. On parle donc d’avantage aujourd’hui de frontière entre le privé et le public.

A ce sujet, Prospek, que m’a fait découvrir Claude Malaison dans son dernier billet avant noël, est un excellent exemple.  Prospect a mis en avant ses collaborateurs et une cause qu’ils souhaitaient défendre pour illustrer leur message. Je pense que c’est Gandhi qui avait raison : Cette année, au lieu de simplement souhaiter un monde meilleur pour le temps des fêtes, nous avons décidé de poser un geste concret et « d’être le changement que nous voulons voir dans le monde ».

  • Vivre SA différence sans vivre DE la différence

Ainsi de tous ces exemples et de toutes ces frontières qui évoluent, tout est question de choix et de stratégie, personnelle et collective. Comment peut on vivre SA différence sans vivre DE la différence? Choisir de se focaliser sur les frontières et tout ce qui nous sépare des autres ou accueillir ce que les autres ont de différent, tout en donnant place à notre identité et notre particularité.

var _gaq = _gaq || [];
_gaq.push([‘_setAccount’, ‘UA-28325958-1’]);
_gaq.push([‘_trackPageview’]);

(function() {
var ga = document.createElement(‘script’); ga.type = ‘text/javascript’; ga.async = true;
ga.src = (‘https:’ == document.location.protocol ? ‘https://ssl’ : ‘http://www’) + ‘.google-analytics.com/ga.js’;
var s = document.getElementsByTagName(‘script’)[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s);
})();

Publicités
Cette entrée a été publiée le 23 décembre 2011 à 13:23. Elle est classée dans RH 2.0 et taguée , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Une réflexion sur “Les frontières de l’entreprise

  1. Effectivement Caroline, l’Entreprise 2.0 est une représentation de l’abolition des frontières ancestrales dans l’organisation, la communication mais surtout sur le plan des relations entre les personnes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :